Bannière École des sciences de la gestion

UQAMESGAccueil

Rechercher

Accueil

Bienvenue sur le site web du Groupe de recherche sur le capital humain de l’ESG UQAM.

For English click here.

Le Groupe de recherche sur le capital humain a pour objectif principal d’avancer la recherche en sciences économiques portant sur tous les aspects du capital humain et ce, avec une approche microéconométrique basée sur des micro-données d’enquêtes représentatives de la population ou des données administratives. Ses thèmes de recherche incluent notamment l’éducation, le travail et le bien-être et portent principalement sur les enfants, les jeunes et les familles. Une des priorités du Groupe de recherche sur le capital humain est d’étudier l’effet des politiques publiques sur le capital humain et son développement au sens large, ainsi que sur les inégalités.


Nouvelles

Philip Merrigan et Pierre Lefebvre obtiennent du financement pour étudier le TDAH chez les jeunes Québécois

29 janvier 2018 – En septembre 2017, les Vice-décanats à la recherche de la Faculté des sciences et de l’École des sciences de la gestion ont lancé un appel à projets « XPair en santé » dont les objectifs sont de valoriser les pôles d’excellence en recherche portant sur la santé en priorisant les nouvelles collaborations intersectorielles entre les chercheurs de la Faculté des sciences et de l’ESG UQAM; et d’accroître la formation à la recherche et le soutien financier pour les étudiant.e.s des cycles supérieurs prenant part aux travaux de recherches.

Le jury, présidé par les Vice-doyens à la recherche de la Faculté des sciences et de l’École des sciences de la gestion, était composé d’un professeur de l’ESG et de la Faculté des sciences, d’un Vice-doyen à la recherche d’une autre faculté de l’UQAM et d’un représentant du Service des partenariats et de soutien à l’innovation (SePSi). Suite à l’évaluation du jury, les lauréats se méritant un financement de 15 000$ pour le développement de leur projet de recherche sont le professeur Philip Merrigan du Département des sciences économiques et la professeure Geneviève Lefebvre du Département de mathématiques, pour le projet de recherche intitulé « TDAH chez les jeunes Québécois : Aller au-delà des statistiques descriptives simples ». En collaboration avec Pierre Lefebvre, professeur associé au Département des sciences économiques, l’objectif de ce projet est d’analyser des sources de données statistiques québécoises permettant de retracer le traitement en lien avec le TDAH.

Trois grands objectifs seront poursuivis :

  • évaluer et quantifier l’importance des faux diagnostics négatifs et positifs de TDAH;
  • calculer les trajectoires d’actes médicaux et de prise de médicaments d’ordonnances de TDAH, en fonction de l’âge et de la fréquence des diagnostics TDAH;
  • estimer les durées de traitement avec ou sans diagnostic et les différences par cohorte et facteurs.

Les travaux de Catherine Haeck et Pierre Lefebvre contribuent à assurer la stabilité financière de la Fondation OLO

En 2017, l’approche de nutrition prénatale OLO a été retenue dans le Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale 2017-2023. Le plan précise les conclusions des travaux de Catherine Haeck et Pierre Lefebvre sur l’approche OLO publiés dans le journal Labour Economics en 2016. Nos travaux démontrent que le programme a fait ses preuves et contribue positivement à la santé de l’enfant au moment de la naissance. Cette reconnaissance vient avec un financement de 4,3M$ pour les 5 prochains exercices.

 


ÉVÉNEMENTS

Colloque 6 octobre 2017

Mobilité sociale et transmissions intergénérationnelles

Le Groupe de recherche sur le capital humain a tenu son quatrième colloque le vendredi 6 octobre 2017 à l’Université du Québec à Montréal. Six chercheurs académiques en sciences économiques et en sociologie sont venus présenter leurs travaux récents. La recherche présentée sera principalement de nature empirique et microéconométrique, avec une attention particulière aux questions d’identification des effets causaux. Le colloque se veut une rencontre de discussion et d’échange sur le thème de la mobilité sociale au sens large, en abordant entre autres le rôle des politiques publiques et des interventions et leur potentiel en matière d’égalisation des opportunités. Les sujets couverts lors du colloque comprennent la mobilité sociale, les transmissions intergénérationnelles, la stratification sociale, les politiques publiques et les inégalités sociales. Le colloque est ouvert non seulement aux chercheurs académiques, mais également aux dirigeants et décideurs politiques ainsi qu’aux fonctionnaires des ministères et agences gouvernementales avec un intérêt pour le sujet.

Le colloque a eu lieu à l’Université du Québec à Montréal, pavillon Président-Kennedy, 201, avenue du Président-Kennedy (métro Place-des-Arts), à la salle PK-1140, de 9h25 à 16h30.

Pour l’horaire et plus d’informations, cliquez ici.